Aller au contenu principal

La Loire à vélo

Publié le 30/03/2022

Faire le tour des châteaux de la Loire à vélo est le rêve de tout cycliste. La Loire et les châteaux sont si étroitement liés que la prononciation de l'un fait immédiatement penser à l'autre. Cependant, l’un des fleuves les plus célèbres de France a bien plus à offrir que ses châteaux. La Loire n'est pas seulement une voie navigable, c'est aussi l'un des grands itinéraires cyclables d'Europe. Quelque 900 kilomètres de voies balisées pour les vélos qui traversent de magnifiques paysages et qui vous réservent de belles surprises.

Pourquoi faire La Loire à vélo ?

Vous pouvez vous demander pourquoi faire La Loire à vélo. Et bien, parce que le vélo vous permettra de découvrir facilement tous les sites touristiques et plus encore. En pédalant, vous pourrez découvrir, par exemple, des lieux comme l'abbaye de Fontevraud, l'un des plus grands enclos monastiques d'Europe, où sont enterrés trois rois de l'histoire de France, Henri II, Richard Cœur de Lion et Aliénor d'Aquitaine. Mais aussi les vignobles délicatement cultivés de Saumurs ou de Savennières et les clochers romans qui dominent la campagne vallonnée. Sans oublier les petits châteaux encore habités, qui parsèment les forêts de conifères.

La Loire à vélo, comment cela se passe-t-il ?

Eh bien, ça change. Il ne s'agit pas d'une piste cyclable unique exclusivement destinée aux cyclistes. 70 % du parcours se fait sur de petites routes de campagne asphaltées et peu fréquentées. Le reste sont des voies spécialement aménagées pour les cyclistes ou des chemins de halage avec de la terre damée qui longent le lit du fleuve. Tout est parfaitement balisé dans les deux sens, avec des panneaux verts portant le logo d'un vélo et les distances en heures et en kilomètres.

L’un des avantages est que ce parcours est accessible à tous. Le balisage et les infrastructures sont préparés à la fois pour ceux qui veulent le faire en une seule fois (environ 15 ou 16 jours à un bon rythme) et pour ceux qui veulent faire de petits parcours thématiques. Par exemple, les 12 kilomètres entre Couargues et La Chapelle-Montlinard sont parfaits pour les enfants, car les voitures ne sont pas autorisées. Ou encore les 20 kilomètres entre Le Pellerin et Paimboeuf, presque à l'embouchure du fleuve, qui longent des digues de retenue construites au XIXe siècle pour réguler la navigabilité du fleuve et qui incluent la traversée du fleuve dans d'anciens bacs.

>> Venez découvrir nos circuits sur la Loire à Vélo

Dois-je prendre mon vélo ou en louer un ?

Vous pouvez louer des vélos auprès des offices de tourisme des grandes villes (Orléans, Tours, Blois, Saumur, Angers, Nantes), qui disposent également d'un centre de réservation de logements en ligne. Si vous séjournez dans un hôtel, il se peut que l’établissement vous propose également des vélos en location.

Par où commencer ?

En aval, la première grande ville à traverser en vélo est Orléans, un bon point de départ car il existe des liaisons directes avec l'Espagne grâce au train-hôtel Madrid-Paris, qui s'arrête ici. Entre Orléans et Blois, la deuxième plus grande ville, l'itinéraire s'écarte du fleuve pour passer devant le château de Chambord, le rêve mégalomane du roi François Ier. Après Blois, un autre détour pour voir le Château de Chenonceaux, l'autre grande carte postale de la Loire, bien qu'il soit sur un de ses affluents, le Cher.

Le Château de Chenonceaux à vélo

Puis vient l'abbaye de Fontevraud, et le paysage change. On découvre ensuite la grande région viticole de Saumur. Les collines sont remplies de vignobles bien alignés. De nombreux domaines proposent des dégustations et la vente directe de leurs vins. Des clochers pointus sur des fondations romanes qui émergent comme des paratonnerres de pierre au-dessus de ce paysage envoûtant. Quelques kilomètres délicieux à faire au coucher du soleil, quand le soleil dore les vignes. On n'entend que le gazouillis des oiseaux, des milliers d'oiseaux. Une symphonie impressionnante.

La Loire moyenne à vélo : de Montsoreau à Le Thoureil

Montsoreau est une commune classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et pour cause, elle abrite un autre superbe château surplombant la Loire. La prochaine étape de votre itinéraire à vélo est Saumur, une ville qui a connu la cohabitation entre catholiques et protestants en pleine guerre des religions au XVIe siècle grâce à l'édit de Nantes, et où se trouvait une célèbre académie où l'on enseignait la philosophie, les mathématiques et autres sciences. On y trouve encore des tours de l'ancienne muraille et de nombreuses petites places piétonnes où l'on peut s'installer le soir, à la terrasse d'une brasserie, pour se reposer après une journée de vélo.

La sortie de Saumur vous emmène sur un chemin de campagne sinueux avant de descendre au bord du fleuve et de continuer sur un beau tronçon de chemin de terre qui longe la Loire. Gennes n'a pas d'attractions majeures, mais elle possède un grand pont qui traverse la Loire vers Les Rosiers-sur-Loire. Un peu plus loin, cependant, se trouve Le Thoureil, l'un des plus jolis villages de cette partie de la Loire moyenne, avec des demeures qui étaient les anciens entrepôts et commerces des marchands hollandais qui contrôlaient le commerce du vin et des céréales le long de la Loire depuis cet endroit au 16ème siècle.

La dernière ligne droite : d'Angers à Nantes

Votre parcours à vélo le long de la Loire touche maintenant à sa fin, à l'embouchure du fleuve. Il reste l'un des tronçons les plus sauvages, celui d'Angers à Nantes. C'est le lieu de prédilection des amoureux de la nature. Il y a des marais, des forêts, des petits villages et beaucoup de plaines agricoles. La sortie même d'Angers est très attrayante : à travers des zones boisées et des pistes cyclables le long de la Maine jusqu'à l'embouchure de la Loire, où l'on trouve plusieurs restaurants très agréables pour dîner les soirs d'été, face aux deux rivières et non fréquentés par les touristes. Après Nantes, les panneaux conduisent à Couëron et Paimboeuf, où le balisage est prolongé jusqu'à Saint-Brevin-les-Pins. La Loire se jette ensuite dans l'Atlantique à St-Nazaire. Derrière elle se trouve une vallée célèbre pour ses châteaux et l'expérience d'avoir découvert l'une des régions emblématiques de la France à vélo.

>> Réserver dès maitenant vos vélos pour vos ballades sur La Loire à Vélo 

Ballade sur les bords de Loire à Blois